“Mon mari m'a quittée. Sept mois plus tard, je gagne 16,6 millions d'euros”


TEMOIGNAGE Maman de quatre enfants, Beverley s'est retrouvée démunie, sans emploi et sans mari, quelques mois avant que la roue de la fortune ne tourne pour elle.

Non, ça n'arrive pas qu'aux autres, comme aime à le rappeler le célèbre slogan de la loterie ! Le destin de Beverley Doran pourrait être la preuve qu'il y a parfois une justice. La vie n'a pas été tendre avec cette maman de quatre enfants, originaire de la banlieue de Leeds en Angleterre. "Il y a deux ans, lorsque j'ai découvert que deux de mes enfants présentaient des troubles autistiques et que j'ai dû abandonner mon boulot de standardiste pour m'occuper d'eux, je vous assure que j'ai fait une dépression juste en angoissant sur ce qui pourrait advenir de mes enfants", confie cette Anglaise de 37 ans.
Comme une galère ne survient jamais seule, alors qu'elle bataille pour trouver un cadre thérapeutique à ses enfants, après douze ans de vie commune, le père de ses trois derniers enfants prend la poudre d'escampette. Sans emploi, sans pension alimentaire, elle se retrouve seule à s'occuper d'Erin, 6 ans, Zach, 9 ans, Kian, 10 ans, et Ben, 17 ans, avec 400 euros d'allocations. Sept mois plus tard, un vendredi, Beverley regarde les résultats de l'Euro Millions. Le mercredi précédent, elle avait remporté 9 euros et avait rejoué son gain. Jackpot : elle remporte 16,6 millions d'euros !

"Elle m'a déjà assuré que je n'en verrai pas un centime", poste sur Facebook l'ex-mari

"Il n'y avait qu'une seule gagnante en Angleterre et c'était moi. J'ai foncé dans la chambre de mon fils aîné qui dormait, en hurlant : 'J'ai gagné, on est millionnaire !' Le temps qu'il réalise, je m'étais évanouie sur la moquette !" Beverley prévient sans tarder son ex-mari, Sean. Aujourd'hui, il doit amèrement regretter d'avoir largué femme et enfants. "Mon ex a gagné à la loterie, écrit-il sur son compte FacebookElle m'a déjà assuré que je n'en verrais pas un centime. Donc, s'il vous plaît, ne me demandez pas de l'argent ou d'investir dans une affaire. Ça ne me concerne pas et je resterai certainement toujours fauché." Avant de conclure : "Je suis vachement content pour elle. Ce n'est pas mon argent, mais les gosses sont à l'abri du besoin."
Lors de la conférence de presse et la remise de son chèque, Beverley a célébré sa nouvelle vie en sabrant le champagne, mais sans y tremper les lèvres. "Je suis allergique au champagne, si j'en bois une gorgée, je deviens rouge écrevisse", plaisante-t-elle. La nouvelle millionnaire préfère savourer son jackpot autour d'une bière avec ses bonnes copines, celles qui ont toujours été là pour l'épauler dans les moments difficiles. "C'est merveilleux de penser qu'à présent, je ne vais plus jamais galérer, confie Beverley. Moi qui vivais en haillons, aujourd'hui, je pourrais me payer un avion !" Les pieds sur terre, elle a préféré s'offrir une maison pour vivre loin des soucis avec ses enfants.

Commentaires